Marine PISTIEN

  • Marine Pistien, Épilogue, 2020 (extrait), Vidéoprojection. © Marine Pistien

  • Marine Pistien, Image mentale, 2020. © Marine Pistien

  • Marine Pistien, Objet photographique 01, 2020, (à gauche), Objet photographique 02, 2021, (à droite). © Marine Pistien

  • Marine Pistien, Sans titre, issue de la série Suite d’espaces sans issues, 2019/2020. © Marine Pistien

  • Marine Pistien, Vertige, 2020, (extrait), Diptyque photo/vidéo. © Marine Pistien

  • Marine Pistien, Performance Surfaces sensibles, 2021, (extrait). © Marine Pistien

Née en 1992, diplômée en 2021 de l’École nationale supérieure de la photographie, Marine Pistien vit et travaille entre Paris et Arles.

Par un travail de mise en scène, elle interroge notre rapport à la vision, au temps et à l’espace. Elle s’intéresse plus particulièrement au sentiment de vertige, notion qu’elle envisage comme une fascination du vide, entre angoisse et extase. Elle cherche à révéler l’infamince entre ces deux émotions, ce qui est à peine perceptible ou repérable. Ses pièces tendent à imiter le réel tout en insufflant un décalage.

Partant d’expériences sensorielles liées au corps et à l’espace, ses réflexions se déploient au travers d’objets photographiques, de performances et d’installations vidéos. L’espace d’exposition est envisagé comme un espace mental, entre rêve et réalité où le spectateur est amené à déambuler et à lâcher prise.

Dans ses pièces actuelles, Marine poursuit un travail de mise en scène en explorant l’idée de déséquilibre et de chute.

Download PDF

Commissariat d'exposition Vidéo