Louise MUTREL

Louise Mutrel propose un voyage sans destination, avec une image qui n’est pas en place, qui n’est pas fixe et qui ne cesse de s’échapper. Son travail protéiforme s’ancre dans le mouvement du voyage : depuis le travelling de la fenêtre d’un train sur une île au milieu du pacifique jusqu’aux images scrollées et absorbées par l’écran d’ordinateur. Ses dispositifs font obstacle à la visibilité et la lisibilité de l’image, captive d’un flux.
L’artiste déroute également le livre de sa forme et de son usage en le déployant pour déjouer les espaces normatifs de monstration. Le livre devient une liasse, un rouleau, un carnet suspendu. Ainsi déplier dans l’espace de manière sculpturale et à toutes les échelles, il crée des tensions dialectiques qui s’emploient à détourner la lecture habituelle des images.

Download PDF